1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer

Séminaires et actualités

 

L'agenda des événements importants de CHArt est à cette adresse : calendrier

 

Nos séminaires peuvent avoir lieu à l'université Paris 8, à l'EPHE (Campus Condorcet), à l'UPEC ou à la Cité des Sciences et de l'Industrie (75019 Paris).

Ils sont en principe diffusés en temps réel puis archivés sur notre chaîne youtube.


 

Colloque "Behavioural change and climate change"

 

Dans le cadre du projet Erasmus+ (projet européen) Education Strategies for Environmental Literacy - EduS4EL dont l'Université Paris 8 (par le biais de CHArt) est un des 4 partenaires, un colloque est organisé le 13 janvier 2023 à La Seyne-sur-Mer (Université de Toulon).

 

Il s'agit du colloque sur le thème Behavioural change and climate change qui se tiendra à l'Université régionale des Métiers et de l'Artisanat - Campus de La Seyne-sur-Mer le 13 janvier 2023 de 8h30 à 17h30.

 

Plus de renseignements sur la page dédiée : https://erasmus.paris-reasoning.eu 

Séminaire "Computer accessibility and assistive technologies", 8/12/2022

 

Le séminaire de CHArt du 8/12/2022 intitulé Computer accessibility and assistive technologies s'est tenu le 8 décembre 2022 à la Cité des Sciences et de l'Industrie en salle Agora, de 9h30 à 13h.

Le thème de l'accessibilité numérique a été abordé ainsi que celui des aides techniques.
 
Les intervenants:
Professeur à l'Université de Linz en Autriche, il est expert en technologies d'assistance et accessibilité numérique. 
Professeur au département des sciences cognitives et de psychologie de la Nouvelle Université Bulgare et co-fondateur de la fondation “ASSIST – Assistive Technologies”, il s'intéresse aux technologies d'assistance, à l'e-learning, à la modelisation du comportement humain et à la modélisation de la cognition.
Professeur à l'Université Paris 8, membre du laboratoire CHArt et expert en technologies d'assistance.
 
Le programme est consultable dans ce fichier PDF.

 

 

Les assises franciliennes des sciences cognitives pour l’éducation et la formation, 30/11/2022

 

Les Instituts nationaux du professorat et de l’éducation, les Écoles académiques de formation continue des académies de Créteil, Versailles et Paris ainsi que les laboratoires de recherche, dont CHArt, impliqués sur les problématiques de la cognition et des apprentissages organisent les Assises franciliennes des sciences cognitives pour l’éducation et la formation.

À l’initiative du Recteur de région académique d’Île-de-France et de la Rectrice déléguée à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, cette rencontre est appuyée par la Délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation (DRARI) et bénéficie du soutien du Campus Condorcet.

L’étude des mécanismes cognitifs permet de mieux comprendre les régularités observées dans les comportements et donc de porter un regard renouvelé sur les pratiques éducatives et les méthodes employées pour favoriser les apprentissages.

Ces recherches se développent rapidement et l’appropriation de ces nouvelles connaissances par les communautés éducatives requiert une attention particulière, que ce soit dans le cadre de la formation initiale ou de la formation continue des enseignants et des personnels d’éducation.

Ces assises proposeront un espace d’échanges et de rencontres entre les équipes de recherche, les institutions de formation des enseignants et la communauté éducative, dans l’objectif de construire une vision partagée de l’état de l’art des connaissances et des pratiques éducatives. Elles permettront également d’identifier les axes prioritaires de transfert de ces connaissances.

Elles s’inscrivent dans la dynamique de collaboration des INSPE, des EAFC et des laboratoires d’Île-de-France ayant pour ambition une meilleure intégration de la recherche en sciences cognitives dans l’éducation et la formation. L’objectif est, à terme, d’élaborer des propositions innovantes pour faire évoluer la formation initiale et la formation continue des enseignants dans ce champ.

Date :

30 novembre 2022, 9h - 17h

 

Lieu : 

Campus Condorcet

Centre de Colloques, Place du Front Populaire - Grand Auditorium

93300 - Aubervilliers

 

Inscription :

La participation est gratuite mais limitée et nécessite une inscription sur la plateforme SciencesConf.org.

Lien d’inscription : https://assisesscog-edu.sciencesconf.org/

 

La journée se déroulera en trois moments :

1) Présentation de travaux de recherche dans le thème « cognition et apprentissages » par les quatre laboratoires franciliens impliqués dans les Assises ;

2) Présentation de dispositifs de formation initiale et continue des enseignants et personnels d’éducation mobilisant les résultats de la recherche en sciences cognitives ;

3) Échanges autour de dispositifs innovants pour développer la formation dans ce champ.

 

Les interventions seront filmées et mises en ligne à l’issue des Assises.

 

Contact :

Federico ZEMBORAIN - Délégué régional adjoint - Drari

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Journées "50 ans de Sciences cognitives à CHArt", 17-18/11/22

 

Les 17 et 18 novembre 2022 se sont tenues deux journées intitulées "50 ans de Sciences cognitives à CHArt" à la Cité des Sciences et de l'Industrie, salle Agora.

Cinquante ans de Sciences Cognitives CHArt

 

 de « l’étude des acquisitions et des conduites complexes »

 

à « l’étude des cognitions Humaine et artificielle »

 

Les sciences cognitives et les technologies qui en découlent constituent « une discipline scientifique ayant pour objet la description, l'explication, et le cas échéant la simulation des mécanismes de la pensée humaine, animale ou artificielle, et plus généralement de tout système complexe de traitement de l'information capable d'acquérir, conserver, utiliser et transmettre des connaissances ».

Comme le rappelle Jean-François Richard, le laboratoire Cognitions Humaine et Artificielle (CHArt) a maintenant quelques 50 ans d’existence, de recherches remarquables en Sciences Cognitives et d’apports notables connus, tel le LUTIN, mais aussi souvent méconnus, comme la Création de l'Association pour la Recherche Cognitive (ARCo).

Comme le rappelle Janine Rogalski, cette histoire est basée sur de notables regroupements institutionnels fructueux entre l’Université Paris 8 (ex "Centre universitaire expérimental de Vincennes"), l’École Pratique des Hautes Études et, plus récemment, l'Université Paris-Est Créteil.

Enfin, comme le rappelle aussi Jacqueline Nadel et François Jouen, il s’agit d’une histoire bien fondée avec Henri Wallon et ponctuée de collaborations exceptionnelles : de Henriette Bloch et Jacques Leplat en passant par Henri Rouanet, Gérard Vergnaud, Jean-Michel Hoc ou encore René Amalberti.

Pour fêter ces 50 ans d’histoire et informer le public, les étudiants et les jeunes chercheurs du laboratoire sur leur arbre généalogique de la recherche, suite à la synthèse du 22 juin 2022 sur le bilan du Laboratoire, les journées des 17 et 18 novembre 2022 sont en hommage à tous les chercheurs qui ont participé à ces 50 ans de travaux du laboratoire, dans un ou plusieurs des laboratoires qui ont abouti à l’actuel Laboratoire Cognitions Humaine et Artificielle (CHArt) ; à savoir

-      Laboratoire de Psychobiologie de l'Enfant (EPHE)

-      Laboratoire de Psychobiologie du Développement (EPHE)

-      Laboratoire Développement et Complexité (EPHE),

-      Laboratoire d’informatique et des Systèmes Complexes (EPHE),

-      Laboratoire Cognition & activités finalisées (Paris 8)

-      Laboratoire Cognition & Usages (Paris 8),

-      Laboratoire Technologies, Handicap, Interfaces, Multimodalités, THIM (Université Paris 8)

-      Laboratoire Cognitions Humaine et Artificielle, CHArt (Université Paris 8, EPHE, UPEC)

 

 

Hommage à Serban Ionescu

 

Le laboratoire CHArt s'associe à Colette Jourdan-Ionescu (son épouse), Julia et Mélody Ionescu-Jourdan, Mathieu (son gendre) et Léon (son petit-fils) afin de vous annoncer le décès de Serban Ionescu - professeur émérite à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et à l’Université Paris 8 - survenu le 26 septembre 2022 à Trois-Rivières, entouré des siens.

Médecin, psychiatre, psychologue et excellent professeur d’université, Serban a travaillé jusqu’au dernier moment et a publié plus de 30 livres et plus de 200 articles scientifiques. Détenteur de deux doctorats honoris causa (Université de l’Ouest, Timisoara, Roumanie et Université de Liège, Belgique), il a travaillé en Roumanie, au Québec et en France. Au Québec, il a été notamment professeur à l’UQTR et codirecteur du Centre Universitaire de Services Psychologiques. En France, il a été le directeur de l’IED (Université Paris 8), de l’Institut de Psychologie (Paris 5) et vice-président de la Sorbonne. En Roumanie, il a été président de la Fondation internationale pour l’enfance et la famille. Il a été le président de l’AIRHM, a fondé l’Association de recherche Resilio et a organisé maints congrès de par le monde. Infatigable voyageur, il a donné de multiples formations et conférences, dirigé presque 100 doctorants dans de nombreux pays et participé à un grand nombre de jurys de thèse.

 

Jean-François Lambert, Maître de Conférences Honoraire (neurosciences), Ancien Directeur-adjoint de l’IED-Paris 8 a également souhaité lui rendre hommage dans ce texte :



Serban Ionescu, psychiatre et psychologue, était professeur émérite (psychologie clinique et psychopathologie) à l’Université Paris 8/Saint-Denis et à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Membre correspondant de l’Académie de Médecine de Roumanie, il a dirigé le Centre universitaire de consultations de psychologie de l’UQTR, l’Institut de Psychologie de l’Université Paris Descartes (Paris 5), le Centre de recherche « Traumatisme, résilience, psychothérapies » et l’Institut d’Enseignement à Distance (IED), de l’Université Paris 8/Saint-Denis. Il a également enseigné à l’Institut de Philosophie Comparée (IPC/FLPP) où il a largement contribué au renouvellement des enseignements de psychologie clinique et psychopathologie. Son approche résolument non dogmatique de la psychopathologie – approche qu’il définissait comme "transparadigmatique(1)" - et l’importance qu’il accorda à la question de la résilience, ne sont pas sans rapport avec son propre itinéraire dans un pays bouleversé par les conséquences de la seconde guerre mondiale. Alors que – compte tenu de ses origines "bourgeoises" – le pouvoir le destinait à la mécanique automobile, il réussit, non sans difficultés, à faire des études de médecine. Il convenait, certes, d’aller applaudir, au lieu fixé et de façon convenue, le passage de Ceauşescu ou de tel ou tel visiteur étranger (dont le Général de Gaulle !), tout en se réunissant ensuite entre condisciples, non sans oublier d’ouvrir les robinets pour que le bruit de l’eau masque les conversations et protège d’éventuelles (et souvent probables) écoutes. La question de savoir si l’un des condisciples n’était pas lui-même un agent du régime, se posait évidemment, et pesait plus ou moins sur la nature et la spontanéité des conversations. L’intérêt que Serban Ionescu portera plus tard à la résilience et son refus de toute forme de dogmatisme, ne sont certainement pas sans rapport avec ce passé (particulièrement son approche de la résilience culturelle et sa conception de la résilience "assistée"). Serban Ionescu a été un "transmetteur" passionné. Auteur de très nombreux articles et ouvrages spécialisés, il a toujours accordé une attention particulière à l’enseignement. Parmi les manuels dont il dirigea la publication, le Nouveau Cours de Psychologie (co-dirigé avec Alain Blanchet) reste une référence. En tant que Directeur de l’IED, il a contribué à élargir le champ de l’enseignement à distance, et du point de vue disciplinaire (en ouvrant de nouveau cursus), et du point de vue géographique (en concluant des accords de partenariat avec de nombreuses universités étrangères). Tous ceux, étudiants ou collègues, qui – nombreux – ont pu profiter des enseignements et des conseils de Serban Ionescu, garderont de lui le souvenir d’un universitaire exigeant mais attentif à la singularité de chacun, profondément attaché à la pensée critique et toujours vigilant face aux nombreuses formes de dogmatisme qui n’épargnent pas le monde académique.

(1) Voir notamment, Quinze approches de la psychopathologie.