Journée "Rationalité et raisonnement" - Jeudi 10 Mars 2016

  • Imprimer

 

Le prochain séminaire sur les Modèles de la rationalité se tiendra le Jeudi 10 Mars 2016 à Paris, Salle 114, Bâtiment le France, 90 Avenue de France, 75013 Paris (Métro : Quai de la Gare) :

   10h à 10h40 Nicolas Gauvrit, CHArt (PARIS), Université de Douai, FranceComplexité algorithmique : le chainon manquant de l'approche bayésienne du hasard

Depuis une dizaine d'années, on invoque la complexité algorithmique pour expliquer divers phénomènes, depuis la perception du hasard à l'évolution des langues naturelles en passant par le fonctionnement de la mémoire de travail. Jusque récemment, il n’existait aucune approximation fiable et fine de la complexité algorithmique, si bien que ces appels restaient purement théoriques, créant des « trous » dans certains modèles, notamment ceux tentant d’expliquer notre perception du hasard. Je montrerai comment, grâce à une nouvelle méthode d'estimation de la complexité algorithmique développée en informatique, des hypothèses ont pu être validées et d'autres invalidées dans différents domaines de la psychologie, en insistant sur la question de la détection de structure dans le cadre bayésien.

   10h à 11h20 Jing Shao CHArt (PARIS), Université de Haute Alsace, FranceUne étude comparative franco-chinoise sur les paris sur les conditionnels



Politzer, Over et Baratgin (2010) ont montré une relation parallèle étroite entre le conditionnel indicatif "si A alors B" et le pari conditionnel "je te parie que si A alors B" chez les sujets français. Nous avons mené la même expérience avec des sujets chinois en vue d'examiner si la différence culturelle joue un rôle dans ce type de raisonnement.

   11h20-12h  Frank Jamet, CHArt (PARIS), Université de Cergy-Pontoise, FranceCompréhension du changement climatique : approche développementale et culturelle comparative

L'élévation du niveau de la mer est une des conséquences du changement climatique. Si l'on souhaite modifier les conduites humaines qui contribuent aux changements climatiques, il est impératif que les hommes comprennent les liens causaux qui sous-tendent les phénomènes impliqués dans le réchauffement climatique. Dans cette recherche, nous examinerons un des phénomènes physiques : l'élévation du niveau de la mer, à l'aide de deux tâches relatives à la fonte de glace de terre et de glace de mer auprès d'enfants et d'adolescents vivant sous trois climats : tempéré, équatorial humide et tropical. Les résultats montrent que la compréhension du mécanisme qui explique l'élévation du niveau de la mer est partielle. S'ils saisissent tous pourquoi le niveau de la mer monte si les glaces de terre fondent seuls une petite minorité comprennent ce qui se passe avec les glaces de mer.

   13h30-14h10 Olivier Masson, CHArt (PARIS), EPHE, FranceEffet de la pragmatique du langage et des normes sociales appliquées aux robots : expériences menées en interaction humain-robot

Certains chercheurs ont étudié l'impact de certaines composantes comportementales des robots sur la perception que les gens en ont. Je vais parler des expériences qui ont été réalisées pour cela et vais davantage m'arrêter sur les méthodologies qui avaient déjà été appliquées aux interactions humain-humain, pour en relever les différences sur les effets obtenus.

   14h10-14h40 Nicole Cruz , Birkbeck, University of London, London (Department of Psychological Sciences), UK & CHArt (PARIS), EPHE, FranceInferring ``if''  from ``and''

Suppose you believe strongly that there is coffee and tea in the kitchen. Does this make you believe strongly that if there is coffee in the kitchen, then there is tea in the kitchen? Centering: the inference from p & q to if p then q, is logically valid for some interpretations of the conditional but invalid for others. In particular, centering is valid if a person's degree of belief in the conditional is determined by the conditional probability P(q|p). But centering is invalid if a person's degree of belief in the conditional is determined by the strength of an inferential connection between p and q (e. g. by the extent to which p is believed to cause q or to be the best explanation for q). We compared people's responses to centering with their responses to valid and invalid inferences not containing conditionals, varying the presence of an inferential connection and of a common topic between p and q. People's acceptance of centering was more similar to that of valid than to that of invalid inferences. Inferences were accepted more strongly when there was a common topic between p and q, but there was no reliable effect of an inferential connection. The effect of a common topic was present to a similar degree for all inferences, suggesting that it is a pragmatic effect. The findings support the hypothesis that people interpret conditionals in terms of the conditional probability.