Thèse Florent Levillain

  • Imprimer

 Lundi 8 décembre 2008 à 10h00

Florent Levillain soutiendra sa thèse de doctorat intitulée "Poursuivre des Chimères : Limitations de l'Imagerie Dynamique". 

 

Résumé :

Dans cette thèse nous étudions la possibilité de l'existence d'un mécanisme de simulation mentale des trajectoires dans l'espace. Dans le cadre de l'imagination de situations dynamiques, un postulat d'équivalence entre perception et imagination conduit à penser qu'il existe des procédures permettant de poursuivre mentalement
un objet imaginé comme serait poursuivi un objet réel.
Ces procédures mentales seraient d'autre part enrichies de connaissances implicites sur les déterminants physiques du mouvement, comme les forces physiques ou la structure causale d'un événement. Nous mettons en place un nouveau paradigme expérimental permettant de combiner une tâche d'attribution causale à une tâche de
prédiction du mouvement dans laquelle nous demandons aux participants d'imaginer la trajectoire d'un mobile disparaissant derrière un écran.
Nous montrons que la prédiction des individus s'éloigne systématiquement d'une prédiction correcte des positions successives du mobile, d'une manière qui met en doute l'utilisation de représentations analogiques du mouvement. Nous montrons d'autre part que la prédiction n'est pas conforme à l'intériorisation de variables
relatives à l'organisation causale et physique des événements représentés. Nous insérons ces résultats dans une perspective déflationniste à l'égard des compétences d'imagerie dynamique des individus.


Lieu : Université Paris 8 - bâtiment D, dans la salle D301 (2 rue de la liberté, 93526 Saint-Denis cedex 2)