Institut Cognition labellisé Institut Carnot

  • Imprimer

 

 

 

 

CHArt, avec 22 autres unités, a obtenu le label Institut Carnot : voir le lien du communiqué de presse du MESRI

 

Paris, le 7 février 2020 : A la suite de l'appel à labellisation lancé en juin 2019, le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation annonce aujourd'hui que 37 Instituts Carnot, dont l’Institut Cognition, seront labellisés pour une durée de 4 ans[1] et 2 Instituts Carnot pour une période probatoire de 18 mois. Ces 39 Instituts bénéficieront de 62 millions d'euros de financement annuels visant à renforcer la recherche partenariale.

La structure et ses enjeux :

L’Institut Cognition, constitué à sa création en 2016 de 14 unités de recherche, a bénéficié du label Tremplin Carnot (de 2017 à 2019), phase transitoire pour réunir les conditions requises pour le label Carnot.  Désormais élargi à 9 autres unités de recherche, l’Institut Cognition fort de 23 unités[2] (CHArt, IJN, LSP, EnsadLab, Cognac G, SCALab, LIMSI,   LEAD, GIPSA-lab, LIG, IMS, IRIT, LIA, LPC – plus :  LSCP, COSTECH, LaPEA, CMLA, LPNC, CeRCA, CRCA, LPL, LNC), renforce ainsi son offre de recherche structurée en quatre axes:

•                Technologies d’augmentation cognitive

•                Évaluations comportementales cognitives

•                Cognition collective

•                Cognition & langage

De plus, l’Intelligence Artificielle constitue un axe transversal pour toutes les analyses de données massives, notamment celles liées aux marqueurs cognitifs et comportementaux.

Cette structure nationale (1800 ETP chercheurs, dont 800 permanents), coordonnée par le CNRS et relayée aux niveaux locaux et régionaux, fournit un guichet unique pour la thématique de la cognition, sans autre équivalent en France. Une des forces de l’Institut Cognition réside dans la couverture large et évolutive de ce champ avec un potentiel de développement économique, sur de très nombreux secteurs de marchés, incluant ceux où les acteurs commercialisent des produits/services présentant une dimension humaine et sociale importante.

Perspectives de l‘Institut Cognition :

En 2019, les 23 unités constitutives de l'Institut Cognition ont réalisé un total de recettes de recherche d’environ 26,7M€, dont 4,0M€ de recherche contractuelle. Ce chiffre d’affaires devrait encore croître, puisque les entreprises commencent à percevoir l’apport des technologies de la cognition pour l’innovation compétitive. L’Institut Cognition, par son offre novatrice et interdisciplinaire, a construit une stratégie et un programme de développement qui permettra d’amplifier et d’accélérer la recherche contractuelle avec le monde socio-économique, notamment par le développement des traitements (en particulier l’IA) sur les données générées par les usages humains de technologies cognitives. Dans ce contexte, l’Institut vise un objectif de recherche contractuelle de 5,5M€ à 4 ans avec des recettes annuelles stabilisées, pour devenir le leader national, puis européen dans le champ de la cognition.

Label Carnot:

Créé en 2006, le Label Carnot vise à favoriser le développement des partenariats de recherche et le transfert de technologies entre la recherche publique et les entreprises à travers la recherche contractuelle. Le programme Carnot, qui s’inspire d’expériences réussies dans plusieurs pays européens, a vocation à améliorer la visibilité de la recherche contractuelle française en donnant aux instituts Carnot une image commune d’excellence scientifique, de compétence, d’efficacité et de professionnalisme.



[1]Renouvelable suite à l’évaluation positive sur l’appel à renouvellement Carnot par l’ANR

[2] Et leurs 25 tutelles : CNRS, ENS, Bordeaux INP, Univ. Bordeaux, Grenoble INP, Univ. Grenoble Alpes, Univ. Bourgogne, Univ. Lille, Univ. Toulouse 3 Paul Sabatier, Toulouse INP, Univ. Toulouse Capitole, Univ. Toulouse 2, AMU, ENSAD, Univ. Avignon, Univ. Paris 8, EPHE, EHESS, UTC, ENS Paris Saclay, Univ. Paris  Descartes, IFFSTAR, Univ. Savoie, Univ. Poitiers, Univ. Tours